L’IMOCA

 

L’IMOCA (International Monohull Open Class Association), reconnue classe internationale par l’ISAF en 1998, est née il y a seize ans, quelques mois après la première édition du Vendée Globe. Plusieurs coureurs océaniques désireux d’organiser leur pratique sportive et d’établir des règles de jauge pour leurs monocoques de 60 pieds, décident alors de se fédérer : Isabelle AUTISSIER, Christophe AUGUIN, Alain GAUTIER et Jean Luc VAN DEN HEEDE sont les membres fondateurs de l’IMOCA, actuellement présidée par Luc TALBOURDET.

 

 

Aujourd’hui, la classe des 60 pieds Open regroupe une trentaine de bateaux monocoques dont les mensurations sont régies par une jauge qui reste ouverte au plan architectural, mais très précise sur les critères de sécurité (insubmersibilité, stabilité..).

Les épreuves phares de la classe sont désormais les deux tours du monde sans escales qui ont lieu tous les quatre ans, l’un en solitaire: le Vendée Globe et l’autre en double : la Barcelona World Race.
Les autres grands rendez-vous du calendrier IMOCA sont les classiques transatlantiques en solitaire comme la Route du Rhum et la Transat anglaise ainsi que la Calais Round Britain Race, course autour des iles britanniques en equipage. A ces courses, viendra s’ajouter, à partir de 2009, l’ IMOCA European Pro Tour, course à étape autour de l’ Europe.


La classe IMOCA : explications

Luc TALBOURDET, Président de la classe : « Nous sommes enthousiastes à la perspective de participer à la Transat ECOVER BtoB. Il vrai que cette course, qui était demandée et attendue par la classe IMOCA, répond à un besoin “utilitariste” : permettre à certains skippers et bateaux de se qualifier pour  le Vendée Globe 2008, et ramener les bateaux du Brésil après la Jacques Vabre.
Néammoins, ceci ne doit pas occulter le fait qu’il s’agit d’une vraie competition en solitaire, sur un parcours original et peu pratiqué de transat Ouest – Est, sur lequel les compétiteurs-nés que sont les skippers IMOCA auront vite fait de se prendre au  jeu.
Par ailleurs, la simultanéité du Salon Nautique de Paris, l’ esprit “d’aventure” que peut prendre, pour le public, l’évocation de solitaires au milieu de l’hiver atlantique, et une arrivée – rare pour une transat – en Bretagne, pourraient générer un vrai engouement médiatique et nous réserver de belles surprises…”

 

Le site de la classe IMOCA

 

 

 

 

 

Imprimer la page Imprimer la page

 

 

 

 

 



Cartographie/Classements,

<strong>Cartographie/Classements,</strong>
avec Netency


Accès vers la chaine TV de la course

Les derniers clips video

Get the Flash Player to see this player.

14 décembre 07 - 22H05

Les images de l'arrivée et l'interview des 4 premiers

 



Jeu Virtuel,
avec Virtual Loup-de-mer.org



Newsletter : Abonnez-vous !

    

Finalmente, uma regata transatlântica que parte do Brasil…..betek Breizh !