Armel Le Cléac'h

Baigné dès son plus jeune âge dans les courants de la baie de Morlaix, Armel Le Cléac’h a longtemps navigué en famille pour sillonner la Bretagne et le Sud de l’Angleterre. Avec la voile scolaire, il découvre l’Optimist tout en pratiquant moult sports (football, tir à l’arc, ping-pong…).

 

Brit Air

Quasiment identique à Generali qui fut aussi construit par le même chantier, Brit Air n’a été mis à l’eau que l’été dernier mais s'est rapidement avéré très au point.

 

5 décembre : retour sur le démâtage de BRIT AIR

« Il était 12h00 heure française et j’étais à l’intérieur quand j’ai entendu un très gros craquement… Je suis immédiatement sorti et n’ai pu que constater les dégâts : le mât était tombé sur le côté du bateau. C’est un très gros coup dur… » Le ton grave de la voix d’Armel Le Cléac’h à la vacation de 15h00 en dit long sur sa déception après le démâtage de son monocoque 60’ BRIT AIR intervenu ce mercredi 5 décembre. Touché moralement mais en bonne santé, Armel revenait sur cette avarie :

 

5 décembre : BRIT AIR a démâté !

C’est à 12h30 ce mercredi 5 décembre qu’Armel Le Cléac’h a contacté son équipe technique et son sponsor pour les avertir du démâtage de son monocoque 60’. L’avarie s’est produite peu avant midi alors que BRIT AIR, 5ème de la Transat B to B, naviguait sous 1 ris et trinquette par environ 9° de latitude nord. Le skipper breton va bien. Plus d’informations sur ce démâtage dans les prochaines heures.

 

3 décembre - message du jour...

" News de la nuit à bord de Brit Air : on a de nouveau la tête à l'endroit ! Vers 1h du mat HF, on a repassé l'équateur ! Etape importante dans la remontée vers la Bretagne... et pour marquer le coup on a fait ça à 2 bateaux qui se connaissent bien : je navigue à vue avec Yann (Générali) depuis cette après-midi. C'est sympa de faire un morceau de route ensemble... On a même vécu un moment assez chaud lorsque dans un grain trés pluvieux un cargo sorti de nulle part est passé 100m devant mon étrave. Le téléphone sonnait juste avant mais sur le pont c'était chaud avec le vent qui se renforcait et puis le téléphone continuait de sonner quand tout d'un coup, j'ai vu sortir ce cargo devant moi... J'ai décroché et c'était Yann qui me disait de faire attention au cargo... Du coup, on s'est parlé à la vhf quelques minutes comme au bon vieux temps du figaro... voilà quelques histoires à raconter au coin du feu cet hiver, non ? En tout cas, on continue notre remontée rapide vers le Pot au Noir qui nous attend : difficile de savoir à quelle sauce on va être mangé ? Pour mettre toutes les chances de mon côté, je n'ai pas oublié de partager mon coca avec Neptune(ça lui change un peu du champagne...) lors du passage de la ligne tout à l'heure ! à bientôt ! Armel sur Brit Air"

 

2 décembre - Message du jour

Ici ça avance vers l'hémisphère nord : passage de l'équateur en vu la nuit prochaine ! Depuis hier soir ça a bien accéleré et dehors c'est ambiance "lance d'incendies" . Petit réveil sympa ce matin car je suis passé au vent de l'archipel de Fernando de Noronha au lever du soleil : c'était magnifique ! Par contre personne pour partager ce moment privilégié à part un paquebot croisé quelques milles plus tard.. A l'intérieur, il fait toujours trés chaud. Pas facile de dormir ou de s'alimenter. De plus l'avitaillement made in brasil n'est pas ce que j'ai connu de mieux, je me rattrape sur les lyophales et les fruits... Sinon coté course ça réfléchit longuement sur la stratégie à adopter après le Pot au Noir et c'est pas simple.. ce qui est sûr c'est qu'on risque d'avoir du vent voire plus... Armel sur BRIT AIR

 

30 novembre - Message du jour...

Premières 24h de course et on se croirait au figaro : nous sommes 7 bateaux à naviguer à vue depuis le départ et il n'y en a pas un qui lâche le morceau. Du coup, ça se surveille et c'est sympa d'être pour l'instant dans ce groupe d'échappés.. C'est donc direction la maison et pour l'instant ça navigue penché, voire trés penché.. pas trés pratique pour se déplacer à bord ou pour faire une sieste quand ça gite de 20° à 30° mais on s'adapte et BRIT AIR et son pilote vont bien ! Premier repas lyophilisé ce matin, fini la bonne viande brésilienne...mais en dessert une mangue bien fraîche pour la touche exotique ! Allez, je repars sur le pont car les petits copains n'attendent pas... Armel sur Brit Air

 

Transat B to B : le Vendée Globe en filigrane

C’est demain dans la matinée que sera donné le départ de la première Transat B to B qui reliera Salvador de Bahia (Brésil) à Port la Forêt (Bretagne). Premier affrontement en solitaire sur un si long parcours mais aussi billet qualificatif pour le Vendée Globe dont le départ sera donné dans un an (le 9 novembre 2008), cette transat retour ne manque pas d’intérêt pour les 15 skippers engagés. Assurer… ? Pousser et tester les machines et les hommes… ? Marquer les esprits et les adversaires… ? Délicat arbitrage pour les concurrents. Reposé, serein et pressé de repartir, Armel Le Cléac’h nous donne son point de vue sur cette course « spéciale ».

 

 

 

->

5 décembre : retour sur le démâtage de BRIT AIR

->

5 décembre : BRIT AIR a démâté !

->

3 décembre - message du jour...

->

2 décembre - Message du jour

->

30 novembre - Message du jour...

->

Transat B to B : le Vendée Globe en filigrane

 

 

 



Cartographie/Classements,

<strong>Cartographie/Classements,</strong>
avec Netency


Accès vers la chaine TV de la course

Les derniers clips video

Get the Flash Player to see this player.

14 décembre 07 - 22H05

Les images de l'arrivée et l'interview des 4 premiers

 

Bulletin météo

Point météo du 13 Décembre :Ca refuse par l'avant, du vent de sud pour les tous poursuivants



Jeu Virtuel,
avec Virtual Loup-de-mer.org



Newsletter : Abonnez-vous !

    

Finalmente, uma regata transatlântica que parte do Brasil…..betek Breizh !