COMMUNIQUÉ DU 4 décembre 07

 

La loi de Finagle

 

Sortir du tunnel, lâcher le Pot, s'extriper du mou, en finir avec ce magma météorologique, voilà le leitmotiv des quinze solitaires de la transat Ecover-BtoB qui sont tous englués dans les tentacules de cette "pieuvre" climatique. Loïck Peyron semble le mieux placé pour s'en défaire en premier, non seulement parce qu'il est pointé en tête mais surtout parce qu'il est le plus Nord.

 

 

Théorie du chaos, ensembles flous, théorème de la catastrophe, abbération mathématique, effet papillon, syndrôme Bonaldi... la Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT) dénommée Pot au Noir, ne répond à aucun principe scientifique ! Impossible de modéliser un phénomène aussi aléatoire qui se joue de tous les pronostics et rendrait fou un prix Noble de physique. Car c'est bien la loi de Finagle : "si le pire existe, il ne manquera pas de se réaliser..." qui semble bien s'appliquer à la situation des quinze solitaires partis de Salvador de Bahia il y a exactement cinq jours. Du vent... pas de vent; du soleil... des nuages; de la pluie... des rafales; de la brise portante... du près ! L'enchaînement des phénomènes locaux ne cesse de faire tourner chèvre les navigateurs qui, désormais calés sur une longitude (26° Ouest pour Michel Desjoyeaux, 28° Ouest pour Loïck Peyron, 29° Ouest pour Marc Guillemot), cherchent avant tout à gagner des milles vers le Nord.

Sortie de secours

Car rien n'est évident quant à la hiérarchie établie ce mardi après-midi : le Pot au Noir est terriblement instable, non seulement dans sa structure mais aussi dans son intensité et ses déplacements. Il bouge sans cesse et donc si l'un des monocoques retrouve l'ivresse d'une vitesse supérieure à dix noeuds, cela peut ne durer que quelques quarts d'heure... La seule réelle référence est bien la latitude : celui est qui le plus au Nord, en l'occurence Loïck Peyron (Gitana Eighty), est en pole position pour s'extraire de ce chaos.

"J'ai retrouvé le sourire : il y a du soleil, plus de nuages, il ne pleut plus... mais il n'y a pas de vent ! Il y a un clapot d'enfer, des vagues dans tous les sens, la grand voile claque, j'avance difficilement à trois noeuds... C'est dur à supporter ! Il faut que j'arrive à faire du Nord pour m'en sortir." indiquait Michel Desjoyeaux, (Foncia), seul solitaire à avoir pu être contacté suffisamment longtemps à la vacation radio de 15h à 16h au Salon Nautique de Paris. Très brièvement, Yannick Bestaven (Cervin EnR) racontait que sa situation était, a contrario, pas trop mauvaise dans le Pot au Noir.

Que va-t-il se passer dans les heures qui viennent ? Les monocoques vont jouer au yo-yo au niveau du classement, jusqu'à ce qu'ils trouvent la porte de sortie, les premiers réels rayons de soleil, significatifs d'un Pot au Noir dans le tableau arrière. Soleil et vent de secteur Est, d'abord d'une dizaine de noeuds, rapidement (quelques heures plus tard) d'une vingtaine... Car au-delà du 8° à 8°30 (soit à 150 milles des étave des leaders), les alizés de l'hémisphère Nord sont bien présents. Et orientés plutôt à l'Est-Nord Est, ce qui est de surcroît plus favorable pour s'écarter vite de cette masse nuageuse noire et sinistre...

Regroupement général

La bonne nouvelle du jour, c'est tout de même que le peloton des poursuivants a très sensiblement refait de son retard : en tête du groupe de chasseurs, Samantha Davies (Roxy) n'est plus qu'à cent milles du leader et même Dee Caffari (Aviva), a pu gratter plus de soixante milles en une journée ! Mais surtout le Pot au Noir va beaucoup se modifier dans les prochaines heures : les bulles sans vent vont "imploser" pour laisser place à un flux modéré de secteur Est dès le 7° Nord. Les sept poursuivants vont ainsi passer moins de temps dans la ZCIT et donc revenir aux basques des huit leaders qui auront donc un autre danger à surveiller dans leur rétroviseur...

En sus, si les alizés seront puissants dès demain mercredi, ils vont eux aussi se dégrader pour descendre à moins de quinze noeuds jeudi. Sans compter que l'anticyclone au large des Canaries s'affaisse sur lui-même ! Y aura-t-il un nouveau Pot au Noir à la latitude de Madère ? C'est ce que semble indiquer les fichiers météo à cinq jours... Il pourrait donc y avoir un nouveau retournement de situation et surtout des options à prendre pour "finir le match" ! A longer les côtes portugaises ou à viser l'archipel des Açores ? La transat Ecover-BtoB a encore des surprises dans sa besace...

DBo.

 

 

 

 

 

Imprimer la page Imprimer la page

 

 

DERNIERS COMMUNIQUÉS

22 décembre 07

Clap de fin

21 décembre 07

Clôture

19 décembre 07

Les explications de Dee Caffari

19 décembre 07

Démâtage d'Aviva

19 décembre 07

Maisonneuve à bon port

18 décembre 07

Cali à quai

17 décembre 07

Cervin EnR à Port la Forêt

17 décembre 07

Roxy est arrivé

17 décembre 07

L'onde de Sam

15 décembre 07

Long final pour Stamm

 

 

 



Cartographie/Classements,

<strong>Cartographie/Classements,</strong>
avec Netency


Accès vers la chaine TV de la course

Les derniers clips video

Get the Flash Player to see this player.

14 décembre 07 - 22H05

Les images de l'arrivée et l'interview des 4 premiers

 



Jeu Virtuel,
avec Virtual Loup-de-mer.org



Newsletter : Abonnez-vous !

    

Finalmente, uma regata transatlântica que parte do Brasil…..betek Breizh !