COMMUNIQUÉ DU 28 novembre 07

 

Quinze, le nombre clé

 

Départ à 15h00 (heure française) de quinze solitaires pour quinze jours de mer : la transat Ecover-BtoB s’élancera jeudi 29 novembre de Salvador de Bahia pour 4 200 milles en direction de Port la Forêt. Etat des lieux à une journée du coup de canon.

 

 

La Direction de Course a fixé à 11h00 (heure locales = 15h00 heure française) le départ de la transat Ecover-BtoB. Quinze solitaires se présenteront sur la ligne mouillée devant le Yacht Club de Bahia pour aller virer la bouée de Santo Antonio, à cinq milles dans le Sud de la Baie de Tous les Saints, avant de rentrer dans l’Atlantique pour plus de 4 200 milles de course. Cette petite « mise en jambe » devrait s’effectuer au vent portant dans une brise de Nord-Est d’une dizaine de nœuds, peut-être perturbée par une zone orageuse prévue de passer sur Bahia demain matin. Mais très rapidement une fois cette première et dernière marque de parcours parer, les quinze solitaires vont bénéficier d’un alizé soutenu de quinze à vingt nœuds orienté au Nord-Est, donc obligeant les monocoques à tirer de bord contre le vent pour gagner dans le Nord.

Une première ouverture se présente donc entre les partisans d’une route proche des côtes brésiliennes, et ceux décidant de prendre plus le large afin de profiter d’une brise plus stable. Les alizés doivent ensuite s’orienter progressivement au secteur Est dès la latitude de Recife, à 400 milles dans le Nord-Nord Est de Salvador de Bahia, c'est-à-dire dès le milieu de la deuxième nuit de mer.  Le rythme va donc très vite s’accélérer lorsque les solitaires vont choquer les écoutes pour un long bord de vent de travers en direction de l’équateur, distant d’encore 500 milles : les leaders devraient donc aborder le Pot au Noir positionné entre le 3° et le 7° Nord sur le 30° Ouest, dès le 3 décembre en soirée.

 

Au près de mon onde…

 

Dans ces conditions météorologiques relativement habituelles, les quinze monocoques vont donc devoir faire beaucoup de près sur une mer plutôt agitée… Les alizés de l’hémisphère Sud (orientés au secteur Est) vont faire onduler et pencher les bateaux, puis après une petite pause post-équatoriale, ce sont les alizés de l’hémisphère Nord (orientés au Nord-Est) qui vont prendre le relais pendant au moins quatre jours…

Au vu des premières confrontations de ces quinze monocoques, il semble que les deux derniers plans du Groupe Finot (Brit Air et Generali) sont les plus à l’aise au près dans la brise grâce à la puissance et à la largeur de leur carène. Reste à savoir si le nouveau Ecover 3 n’est pas aussi un adversaire dangereux dans cette configuration, car le plan Owen-Clarke n’a été mis à l’eau que quelques semaines avant le départ de la transat Jacques Vabre. Or le précédent bateau de Mike Golding, dont Spirit of Canada est un quasi sistership, était redoutable à cette allure tout comme Cheminées Poujoulat (plan Farr) et Maisonneuve (plan Lavranos)...

Mais le différentiel de vitesse ou de cap sera-t-il suffisant pour qu’une échappée se produise face aux autres nouveaux prototypes comme les deux dessins de VPLP-Verdier (Safran et Groupe Bel) et les deux plans Farr (Gitana Eighty et Foncia) ? Pour les autres monocoques de la génération précédente (Roxy) voir plus comme Aviva, Akena Vérandas, Cervin EnR, Great America III, cette configuration ne leur est pas très favorable et ils devront s’atteler à « limiter la casse » jusqu’à la latitude de l’archipel du Cap Vert : l’orientation progressive des alizés au secteur Est permettra de débrider les écoutes et probablement de choisir un compromis cap-vitesse plus performant pour ces monocoques. Les solitaires pourront alors se démarquer en optant pour une route plein Nord vers les Açores dans le but d’attraper au plus tôt une dépression atlantique, ou continuer à suivre la route directe en serrant le vent afin de réduire la distance à parcourir…

Pour l’anecdote, les quinze monocoques de la transat Ecover-BtoB vont croiser les neuf « collègues » de la Barcelona World Race au large des côtes brésiliennes car les premiers duos de ce tour du monde en double étaient ce mercredi au large de Recife… Vingt-quatre concurrents du prochain Vendée Globe à portée d’étrave ! Les uns en route vers la Bretagne, les autres en course vers le cap de Bonne Espérance…  

 

Inscrits à la transat Ecover-BtoB :

*Akena Vérandas : Arnaud Boissières (Groupe Finot 1998)
*Aviva : Dee Caffari (Groupe Finot 1998)
*Brit Air : Armel Le Cléac'h (Groupe Finot 2007)

*Cervin enR : Yannick Bestaven (Groupe Finot 1996)
*Cheminées Poujoulat : Bernard Stamm (Farr 2003)
*Ecover 3 : Mike Golding (Owen Clarke 2007)
*Foncia : Michel Desjoyeaux (Farr 2007)
*Generali : Yann Eliès (Groupe Finot 2007)

*Gitana Eighty : Loïck Peyron (Farr 2007)
*Great America III : Rich Wilson (Nivelt 1999)
*Groupe Bel : Kito de Pavant (VPLP-Verdier 2007)

*Maisonneuve : Jean-Baptiste Dejeanty (Lavranos 2005)
*Spirit of
Canada
: Derek Hatfield (Owen Clarke 2006)
*Roxy : Samantha Davies (Groupe Finot 2000)
*Safran :
Marc Guillemot (VPLP-Verdier 2007)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marc Guillemot (Safran)

« Mon objectif est clair : me qualifier pour le Vendée Globe, sans faire prendre de risque au bateau, mais si les conditions permettent de performer, je m’y attellerai avec plaisir. C’est ma première course en solo sur le monocoque Safran et je l’aborde très sereinement : je n’ai absolument pas de pression ! La seule différence avec la transat Jacques Vabre, ce sera le pilote automatique et un peu plus de boulot, mais finalement dans le fonctionnement pur, il n’y aura pas de grandes découvertes ! Safran est un bateau très fiable… Ce sera vraiment un bon entraînement car entre la transat Jacques Vabre et la transat Ecover-BtoB, on aura réalisé 9 000 milles du parcours du Vendée Globe, soit la première et la dernière partie de ces trois mois de course. »

 

Loïck Peyron (Gitana Eighty)

« Le bateau est en parfait état et j’espère bien le ramener pareil… Il y a des chances que nous ayons de meilleures conditions qu’à l’aller, surtout en solitaire. Et il est temps de valider Gitana Eighty dans des situations plus extrêmes que ce que nous avons eu depuis la mise à l’eau, après un été indien en Bretagne et une transat Jacques Vabre plutôt molle ! Nous devrions faire au moins une semaine de près dans des alizés soutenus de plus de 20 nœuds et très probablement, nous allons prendre une dépression sur la fin, en décembre… La transat Ecover-BtoB n’est pas seulement une qualification car tout le monde va se motiver et personne ne va se mettre en « mode convoyage ». C’est un peu un « warm-up » du Vendée Globe ! Surtout qu’il y a la moitié des futurs concurrents… »

 

Armel Le Cléac’h (Brit Air)

« Je suis très content qu’il y ait cette transat retour, non seulement pour la qualification du Vendée Globe mais aussi parce qu’il y a quinze partants en bon état après la transat en double,  et qu’il y aura une belle bagarre, cette fois en solitaire… Avec un temps de repos court, c’est une bonne mise en route avant un tour du monde, sur un parcours similaire à la fin ! Je vais pouvoir me tester sur une longue distance et vérifier que tout va bien sur Brit Air. Nous allons avoir des conditions qui sont favorables au bateau, avec du près dans la brise pendant longtemps. Et puis manœuvrer en solo, ce n’est pas la même chose qu’en double ! Je n’ai jamais fait ce parcours dans ce sens là mais on peut s’attendre à des options du côté des Açores… Ce sera positif de voir comment résiste le matériel sur une transat de plus de 4 000 milles en solitaire… Et ça, avant le chantier hivernal. »

Dominic Bourgeois

 

 

 

 

 

Imprimer la page Imprimer la page

 

 

DERNIERS COMMUNIQUÉS

22 décembre 07

Clap de fin

21 décembre 07

Clôture

19 décembre 07

Les explications de Dee Caffari

19 décembre 07

Démâtage d'Aviva

19 décembre 07

Maisonneuve à bon port

18 décembre 07

Cali à quai

17 décembre 07

Cervin EnR à Port la Forêt

17 décembre 07

Roxy est arrivé

17 décembre 07

L'onde de Sam

15 décembre 07

Long final pour Stamm

 

 

 



Cartographie/Classements,

<strong>Cartographie/Classements,</strong>
avec Netency


Accès vers la chaine TV de la course

Les derniers clips video

Get the Flash Player to see this player.

14 décembre 07 - 22H05

Les images de l'arrivée et l'interview des 4 premiers

 



Jeu Virtuel,
avec Virtual Loup-de-mer.org



Newsletter : Abonnez-vous !

    

Finalmente, uma regata transatlântica que parte do Brasil…..betek Breizh !